AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 i'm a goner

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tiago Lauria
COLOR GITANO
avatar

Messages : 294
Pseudo : anarchy. céci
Avatar : bb barrueco, anaëlle
Emménagement : 25/11/2016
Statut : 404 error
Job : fils de

@ADDRESS BOOK
Relations:
Disponibilité: open

MessageSujet: i'm a goner   Ven 25 Nov 2016 - 20:20


santiago lauria
(i've got two faces, blurry's the one i'm not)
-- -- -- -- -- -- -- -- --
âge: vingt cinq années lumières date et lieu de naissance: le trois mai mille neuf cent quatre-vingt onze à hazel springs. à hazel springs depuis: le premier souffle de la naissance, dans la douceur de l'enfance, dans la saveur de l’ignorance. occupation: il a fait de grandes études à l'autre bout du pays, tiago, parmi les grands, pour parler droit économique. il aurait pu devenir avocat, parmi les grands, puis la vie là-bas s'est ternie, alors il revenu parmi les petits. papa a toujours été là pour le supporter, pour lui offrir un job dont on ne peut que rêver, comme conseiller juridique dans l'immobilier. statut, orientation sexuelle: tiago il a aimé, y'a longtemps, très longtemps, quand il était encore qu'un grand enfant. puis, il est parti, il a fait sa vie parce que soit disant, elle était pas assez bien pour lui. il a essayé depuis mais, il a plus jamais retrouvé le même entrain qu'à cette époque bénie. célibatard il est désormais. à propos d'hazel springs: entre deux mondes, parce que tiago il aime ses origines, il aime la ville qui l'a vu naître mais, il a vu autre chose de l'autre côté de ses frontières. c'était plus grand, c'était plus vivant mais, c'était aussi plus dur, plus gris. il sait plus trop où il en est mais, ça ne l'a pas empêché de rentrer. traits de caractère: tiago il a le sourire chaud, il a l'amour qui suinte de son coeur tout beau. mais, tiago il a aussi la rancoeur au fond des yeux. parfois, il joue les prétentieux, les hommes un peu durs et belliqueux, parce qu'il est pas tout à fait heureux. tiago il a l'impression qu'il est incomplet, comme inachevé. il a l'acidité le caprice et la colère d'un homme gâché mais, la beauté d'âme d'un gars maladroit qui ne l'a pas encore prouvé. tiago il est généreux et protecteur quand il n'est pas possessif avec ses amis, avec ses amours, avant qu'on lessive son coeur. rayon de soleil un peu blafard, timide de briller, il est secret pour pas trop se dévoiler. mystérieux qu'ils disaient. tiago il sait se faire désirer, il sait charmer, il sait manipuler. du bout de ses prunelles intimidées et de ses sourires caustiques, tiago il sait se faire apprécier autant que détester. parfois arrogant, légèrement méprisant. il est double. tiago, il préfère parfois les actes aux mots, il cogite, il rumine, il agit. impulsivité malavisée par le passé, aujourd'hui il préfère calculer avant de regretter. il a la franchise qui déborde, pourtant, parfois. il écorche de sa verbe, il irrite, il chagrine. il a le regret facile tiago mais, il ne le montre pas.  tiago, c'est un enfant du beau monde, profilé pour être au sommet, il est leader. l'ambition débordante à parfois trop obscurcir ce qui comptait vraiment. tiago, il est discipliné, consciencieux et scrupuleux, maniaque et sérieux. il a l'âme d'un artiste qui dompte les noires et blanches en évitant les dissonances. tiago il est homme blessé, un peu usé, surtout pas aimé comme il l'espérait. il a pourtant l'envie de tout balayer pour tout recommencer.  groupe: cowboys

( walk under the moonlight )

inflamed sense of rejection
« ¡Deja de hablar así, me avergüenzas! » les mots avaient claqué dans l'air, ricochant par écho régulier dans le vide du couloir, comme cette main dure et froide qui s'était abattue sur sa joue. elle ne frappait jamais, sauf lorsqu'elle estimait avoir assez souffert de l'indifférence de sa progéniture. ces moments où seul la colère de ses gestes pouvaient traduire un semblant de sentimentalité. elle ne parlait jamais dans ce dialecte, hormis lorsqu'elle avait trop honte de ses mots, trop honte d'elle-même, trop honte d'avoir donné naissance à un rejeton pareil. des murmures cartomanciens lui avaient promis la belle vie, l'amour à l'infini, la fortune et la gloire. elle n'a, pourtant, eu que l'argent pour se consoler. elle s'est éteinte avant de ne l'avoir atteint. elle s'est terni avant d'en avoir joui. « Non ! » il avait déjà filé l'insolent, peureux qu'une seconde main vengeresse ne vienne s'abattre à nouveau dans un impact violent. seuls ses rires s'élevaient dans son sillon pour venir narguer la colère aveugle de sa génitrice. elle avait renoncé, préférant ignorer l'arrogance de son enfant. préférant mûrir le deuil de sa vie. il n'avait que faire de ses remontrances, de sa rancoeur, de son amertume. tiago, du haut de ses six ans, cherchait désespérément à fuir ce regard empli de reproches qu'elle lui avait offert à voir depuis le premier souffle de sa vie. comme si ce fut le seul responsable de sa triste vie. bercée entre les illusions et les faux semblants. comme si ce fut les seuls responsables, de son humeur aigrie. tiago et toni. double démons qui lui avait gâché la vie. elle ne leur a jamais porté preuve d'amour. comme si à l'instant même où son regard s'était posé sur eux, elle avait pu deviner tous les vices dont seraient emplie leur existence. le bonheur avait dû faire place à la rancoeur et ne l'a jamais plus abandonnée. « Tu ne devrais pas parler comme ça à ta mère… » il avait pris la peine de venir le soir même. confessions faite dans un moment privilégié, entre un père et son fils. il avait toujours été plus doux, plus aimant. comme s'il avait pris sur lui de donner ce que sa femme ne pourrait jamais. il aimait son père d'être aussi bon, l'admirait d'y croire encore. mais, il lui en voulait d'y croire trop fort. il lui reprochait de s'effacer derrière l'aura corrosive de cette épouse malheureuse sans que personne ne sache pourquoi. il n'avait même pas pris la peine de l'écouter, préférant sombrer dans les méandres de la nuit, là où ses rêves lui laissaient encore un peu d'espoir. c'est sur cette note dissonante que son enfance s'était déroulée. entre l'amour dégoulinant d'un homme trop généreux pour la vie qu'il avait et l'abandon calculé d'une femme désabusée de l'existence qui lui avait été confiée. dans cette valse dramatique, il demeurait pourtant un rayon de soleil. toni & tessa. toni & tessa, et leurs sourires caustiques. toni & tessa, et leur rires magiques. toni, pour qui il aurait cédé tout ce qu'il avait. toni, pour qui il n'aurait pas hésité un seul instant à se sacrifier. tessa en qui il trouvait ce qu'une mère ne lui aurait jamais donné. tessa avec qui il retrouvait la tendresse qui l'avait oublié. si la vie lui avait été providentielle, ce fut dans ce don généreux qu'elle avait exprimé sa compassion.

complete lack of surprise
puis, l'univers s'est ouvert et les comètes sont tombées. elles s'appelaient, ren. elles s'appelaient, jimi. elles s'appelaient jill. dans leurs sillons, ils y avait leurs paires, une myriades de prénoms aux échos différents, de visages souriants. c'était les frères et soeurs d'un autre temps avec qui refaire le monde semblait plus évident. il y avait les grands rêves, les sombres secrets, les envies de voyager, d'énormes projets. il y avait la vie aux saveurs acidulées, en contraste avec la famille déchirée. ils venaient tous d'horizons différents mais, semblaient encore plus vivants que ce qu'il avait pu frôler jusqu'ici. s'il avait eu à choisir sa place, il aurait voulu qu'elle se trouve parmi eux, toujours toni à ses côtés. et, s'il avait pu, il aurait voulu que ça ne se termine jamais. il n'aurait pas laissé l'amour dépasser l'amitié. il n'aurait pas laissé son coeur s'imprégner. jill et sa douceur incommensurable. jill et ses sourires intarissables. jill et sa franchise détestable. jill et son caractère adorable. jill pour qui il aurait tout donné sans jamais rien réclamer. ils souffraient tous les deux du monde dans lequel ils étaient né mais, ensemble ils auraient pu tout changer. tiago, il aurait décroché la lune pour qu'elle n'ai plus qu'à rêver. il aurait tout fait pour qu'elle n'ai que lui à aimer. alors il en a fait des rêves à ses côtés. des projets de grands pour ne jamais avoir à l'abandonner. il était né dans son amour et voulait y demeurer pour toujours. l'éternité et au-delà encore. « Elle n'est pas assez bien pour toi, pour nous » elle avait le jugement facile. la pupille nerveuse et le mépris mal camouflé. maman, elle voyait plus loin, et toutes ces années durant, elle l'avait laissé s'enivrer sans rien dire jusqu'à cet instant. l'ambition les avaient soulevés si haut que la chute en fut fatale. le sacrifice d'un amour, ou celui d'une vie. renoncer à ce qu'il avait de plus beau, de plus précieux, ou à un avenir incertain. aimé ou renié. ils lui avaient laissé le choix mais, il n'en fut qu'une illusion. et, sans qu'il ne sache vraiment pourquoi, il avait préféré renoncer à cette histoire comme si elle n'avait jamais compté. d'un revers dédaigneux de la main, il avait balayé tout ce qu'ils avaient pu partager. « C'est fini, Jill » conclusion dramatique qu'il avait lancé à la volée, entre un baiser d'adieu et sa fuite éhontée. pour ne jamais avoir à contempler ses larmes. pour ne jamais avoir à entendre le son sinistre de son coeur se briser sous le poids de cette terrible fatalité. pour ne jamais avoir à se raviser. il aurait suffi d'un rien pour qu'il renonce à tout, uniquement pour elle. pour qu'il renonce à la considération pourrie de ses parents. pour qu'il renonce à ses années études loin de son pays, loin de ses amis. pour qu'il renonce à cette vie qu'il avait choisie. il aurait suffi d'un rien pour qu'il succombe et renonce à son ambition. mais, tiago il était trop bon, surtout trop con. alors, il s’est envolé vers d’autres horizons. il a tout laissé derrière lui comme si rien avait jamais eu de valeur à ses yeux. son coeur s’est terni, ses sourires se sont évanouis, son regard est devenu plus gris.  avec le temps, il pensait que ça finirait par passer. que la douleur finirait par s'éteindre. il a embrassé d'autres corps, frôlé d'autres coeurs. mais, jamais il n'a réussi à oublier. tout ce qu’il lui restait de beau, ne tenait que dans l’infini grandeur du coeur de toni.  

broken heart
harvard et les bancs de la fac. entre les études et les soirées improvisées. entre des semblants d'amis et cette nouvelle vie qui lui souriait. avec son départ, il avait laissé derrière lui tout ce en quoi il tenait mais, dans cette perspective brumeuse vers laquelle il s'était engagé, il finit par entrevoir quelque chose d'encore plus grand. ce qu'il avait ressenti comme un deuil, fini par s'estomper et il s'était décidé d'avancer. grand avocat, il se rêvait. ici, ou là-bas, pour peu qu'il réussisse. pour peu qu'il y arrive et ne finisse pas enterré comme ceux qu'il semblait oublier. ce rêve, il le voulait et se sentait capable de tout pour l'enlacer. six années durant où il avait tout sacrifié sans jamais rien regretter. six années durant où rien ne semblait pouvoir l'arrêter. « Je ne te lâcherais jamais, tu m'entends ? Jamais » confession sinistre qu'elle avait laissé s'échapper dans la froideur de sa colère. il ne semblait y avoir aucune peine dans ses yeux, seulement l'amertume démesurée envers quelqu'un qui ne l'avait jamais vraiment aimé. tiago, il y avait cru, au début. il pensait s'être heurté à ce qu'il croyait ne plus jamais retrouver. des sentiments nouveaux qui t'entaient d'éclore. une tendresse maladroite qu'il avait si longtemps réprimée. une volonté étriquée qui semblait vouloir de nouveau être partagée. il y avait cru, jusqu'à ce qu'elle se dessine réellement sous ses yeux. esquisse timide de ses passions dangereuses. illusion parfaite de sa folie démesurée. elle avait le visage serein mais, l'esprit trop troublée. elle était imprévisible, beaucoup trop floue. et, ce qui aurait pu être une promesse exquise à recevoir, devint subitement une menace avancée à son pire cauchemar. lana, avait fini par se laisser entrevoir derrière ses faux-semblants et ce qui avait pu compter comme de l'amour, devint subitement de l'acharnement. elle était folle de lui mais, comme aucun homme ne l'aurait souhaité. surtout pas lui. lui qu'elle avait fini par écorcher dans sa furie maladive. lui qu'elle avait fini par briser dans son ivresse destructrice. « Je suis désolé mais, vous avez échoué » révélation lourde qu'il avait accusé sans trop sourciller. en apparences. il avait offert un sourire maladroit en toute réponse, avant de disparaître comme s'il ne s'était jamais présenté là. entre les murs qu'il avait hanté toutes ces années. devant ses regard qu'il avait tant apprécié. devant cette femme qu'il redoutait plus qu'il n'aimait. c'était l'échec inavouable. l'échec inacceptable. un secret bien gardé qu'il ne pouvait pas même s'avouer. pour cette fille qui l'avait envouté. pour ces rêves qu'elle lui confiait sur l'oreiller. il y avait cru, tiago. si bien cru, qu'il s'était laissé porté, qu'il s'était laisser vivre. et, à l'instant même où la fin lui avait été annoncée, il entrevit de nouveau à la réalité. tout ça, ce n'était pas ce qu'il souhaitait, ce n'était pas ce à quoi il aspirait. alors, dans l'embrasement de sa peine, il avait décidé de tout recommencer. il avait décidé de retrouver ceux qu'il avait si facilement oublié. il avait décidé de revenir là où tout avait commencé. le fils prodige revenu, caché derrière ses secrets de défaite. un mensonge parfait pour ne jamais avoir à admettre qu'il s'était brûlé à ses rêves. que tous les sacrifices qu'il avait imposés à tous ceux qu'il aimait, n'avaient finalement pas été vain. la honte dissimulée derrière une superbe fragile, il se sentait capable d'y arriver, plus qu'il n'avait échoué jusque-là. parce qu'ils ne savaient pas, ils ne jugeraient pas. et, tout ce qu'il avait laissé derrière lui, là-bas, ne le retrouverait pas. ne le poursuivrait pas.

prénom/pseudo: céci quand tu me connais bien, si non t’as le droit de m’appeler ANARCHY. scénario/inventé: inventé pour sûr fréquence de connexion: 7/7 - h24 le mot de la fin:  



Dernière édition par Tiago Lauria le Jeu 1 Déc 2016 - 16:03, édité 16 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Toni Lauria
home is where the gitano is
avatar

Messages : 245
Pseudo : moonstruck, alexia.
Avatar : skriver, cheapthrills.
Emménagement : 25/11/2016
Âge : vingt-cinq ans.
Statut : désastre sentimental.
Job : belle princess.

@ADDRESS BOOK
Relations:
Disponibilité: open.

MessageSujet: Re: i'm a goner   Ven 25 Nov 2016 - 23:59

tébo

_________________

babe, let's put a smile on that face, it'll hide all your troubles away.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lemonadecowboyboots.forumactif.com/t7-pocket-full-of-sunshine http://lemonadecowboyboots.forumactif.com/t71-lights-will-guide-you-home
Ren Myers
bâton de berger, brebis égarées
avatar

Messages : 119
Pseudo : flightless bird, manon.
Avatar : benjamin eidem (balaclava).
Emménagement : 25/11/2016
Âge : vingt-cinq.
Job : mécano.

@ADDRESS BOOK
Relations:
Disponibilité:

MessageSujet: Re: i'm a goner   Sam 26 Nov 2016 - 0:24

TITI
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tiago Lauria
COLOR GITANO
avatar

Messages : 294
Pseudo : anarchy. céci
Avatar : bb barrueco, anaëlle
Emménagement : 25/11/2016
Statut : 404 error
Job : fils de

@ADDRESS BOOK
Relations:
Disponibilité: open

MessageSujet: Re: i'm a goner   Sam 26 Nov 2016 - 0:28

c'toi t'es belle
trop d'amour ça me touche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jill Harper
des chaînes à nos coeurs
avatar

Messages : 63
Pseudo : Pouley + Gwendolineuh
Avatar : Scarlett Simoneit (anarchy - bb titi ♥)
Emménagement : 25/11/2016
Statut : brisée, volage
Job : barmaid au blue lagoon

@ADDRESS BOOK
Relations:
Disponibilité: Open

MessageSujet: Re: i'm a goner   Sam 26 Nov 2016 - 2:22

Toujours aussi beau toi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lemonadecowboyboots.forumactif.com/t10-stay-wake-away http://lemonadecowboyboots.forumactif.com/t74-sweet-warrior
Tiago Lauria
COLOR GITANO
avatar

Messages : 294
Pseudo : anarchy. céci
Avatar : bb barrueco, anaëlle
Emménagement : 25/11/2016
Statut : 404 error
Job : fils de

@ADDRESS BOOK
Relations:
Disponibilité: open

MessageSujet: Re: i'm a goner   Sam 26 Nov 2016 - 9:55

t'as vu ça
et toi là on en parle ?  

_________________
it's hurt
i can't explain & i won't even try
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jill Harper
des chaînes à nos coeurs
avatar

Messages : 63
Pseudo : Pouley + Gwendolineuh
Avatar : Scarlett Simoneit (anarchy - bb titi ♥)
Emménagement : 25/11/2016
Statut : brisée, volage
Job : barmaid au blue lagoon

@ADDRESS BOOK
Relations:
Disponibilité: Open

MessageSujet: Re: i'm a goner   Sam 26 Nov 2016 - 12:09

Moi ? J'ai à peine changé Tu veux qu'on se retrouve pour en parler ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lemonadecowboyboots.forumactif.com/t10-stay-wake-away http://lemonadecowboyboots.forumactif.com/t74-sweet-warrior
Tiago Lauria
COLOR GITANO
avatar

Messages : 294
Pseudo : anarchy. céci
Avatar : bb barrueco, anaëlle
Emménagement : 25/11/2016
Statut : 404 error
Job : fils de

@ADDRESS BOOK
Relations:
Disponibilité: open

MessageSujet: Re: i'm a goner   Sam 26 Nov 2016 - 12:42

ouais, sous ta couette, ce soir ?

_________________
it's hurt
i can't explain & i won't even try
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jill Harper
des chaînes à nos coeurs
avatar

Messages : 63
Pseudo : Pouley + Gwendolineuh
Avatar : Scarlett Simoneit (anarchy - bb titi ♥)
Emménagement : 25/11/2016
Statut : brisée, volage
Job : barmaid au blue lagoon

@ADDRESS BOOK
Relations:
Disponibilité: Open

MessageSujet: Re: i'm a goner   Sam 26 Nov 2016 - 12:58

Je t'y attendrais au chaud alors
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lemonadecowboyboots.forumactif.com/t10-stay-wake-away http://lemonadecowboyboots.forumactif.com/t74-sweet-warrior
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: i'm a goner   

Revenir en haut Aller en bas
 
i'm a goner
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
lemonade and cowboy boots. :: WALK UNDER THE STARS :: making fresh lemonade :: good mix-
Sauter vers: