AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Don't cry, go shopping and get over it ❁ Poppée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alisha Rojas
naïade sauvage
avatar

Messages : 91
Pseudo : meteorites.
Avatar : Ashley Moore, Pando (c)
Emménagement : 26/11/2016
Âge : 23ans
Statut : I'm free, i'm safe, when i realize i completely alone.
Job : héritière à temps plein

@ADDRESS BOOK
Relations:
Disponibilité: Free

MessageSujet: Don't cry, go shopping and get over it ❁ Poppée   Sam 3 Déc 2016 - 1:45

Home is behind the world ahead, and there are many paths to tread, through shadow, to the edge of night, till the stars are alright. Mist and shadow, all shall fade. All shall fade, all shall. . . fade - You & me - It's show time

No choice at all
Hazel Springs n'était plus plombée de trop de soleil. La place était battue par le vent, secouée de rafales et léchée par des langues de brume légère. Les toits d'ardoises luisaient d'humidité et le grondement furieux de la foule se refermait sur Alisha comme un cocon monstrueux.

Elle arpentait les dalles rocheuses, enlacé dans ses propres bras,  menton levée vers les cieux, et se disait que ça pouvait être drôlement terne, les places provinciales, sans les éclats de rire et l'odeur du soleil.

K. était parti cueillir les plaisirs de la ville de ses pas trainants, la mine consternée et le nez pointé vers l'horizon. Parce que ce matin là, elle rejoindrait Poppée. Et parlons-en, de consternation.
Poppée, c'est le nom que prennent les problèmes lorsqu'ils veulent sourire et vous séduire, et vous écorcher, pour finir par vous sourire une nouvelle fois. La jeune femme semblait être tout ce que l'homme détestait, une créature merveilleusement abjecte qui recevait une admiration qu'elle ne méritait pas et qu'elle n'était même pas foutu de rendre. Une égoïste, une pure et dure comme on en faisait plus. C'était, tout du moins, ce qu'il se plaisait à affirmer. Et il suffirait simplement qu'on le laisse faire, qu'on l'abandonne entre ses crocs une fraction de seconde pour qu'il en perce la chaire, la lacère. Par le tranchant de l'émail ou simplement le poids des mots. Surtout des mots. Il la lapiderait de ses paroles, le souillerait de son venin comme aux outrages, creuserait des sillons dans son regard et transformerait ses entrailles en véritable mangeoire.
C'était le sort qu'il réservait à ces princesses de la modeste bourgade.
Aux filles comme elle.

Alors oui, K. semblait haïr l'héritière Grimaldi. Mais Alisha, elle, y voyait un tout autre tableau. Un beaucoup plus insidieux, infiniment pernicieux où ces mots d'enfants bêcheuses, cet orgueil naïf et vain, n'était rien de plus qu'un moindre mensonge qu'on distribuait au quotidien. Un jeu de dupe qu'on cultivait simplement dans un milieu où l'erreur n'était pas admise. Il vous fallait être belle, intelligente, vive et infaillible. Parfaite. De cette perfection plastique qui n'existait que dans le but d'enfouir les défauts sous une montagne d'artifice. Une belle ne faisait pas de caprice, elle conquérait. Une fille de bonne famille n'était pas vulgaire, elle avait un fort caractère. Et ce sont toutes ces douces nuances qui venaient bercer leurs enfances. Toutes ces tendres pressions qui lançaient un pari entre elles et le monde. Avec des "parce que".

Parce qu'il y a cette voix qui murmure constamment à leurs oreilles. Parce qu'il y a ce que tous relevaient comme une évidence. Les trompe l’œil du quotidien comme les jeux du destin. Parce qu'il y a le temps soluble qui se confond avec les mensonges. Les heures passés loin du monde, les plaisanteries, les sourires, les rires; les images dissonantes, les certitudes qui s'effacent. Et son regard qui peu à peu s'était habitué à voir au delà des "on dit". Qui essayait de la voir elle. Juste elle. Parce qu'elle a l'impression que Poppée l'ogresse n'est rien de plus qu'un mirage, un bon coupable. Et c'est peut être là le nœud du problème - cette amer impression de perpétuer les mêmes erreurs qu’autrui. Elle hait la simple idée que mademoiselle puisse être une autre elle, une petite version édulcorée des enfants sans attaches, une version cristalline qui pourrait avoir eu moins de chance, avoir été jugé trop tôt, trop vite et sans aucune forme de procès. Parce que chaque sourire qu'on lui arrache est une occasion perdue. Parce que, parce que. Parce que.
Parce qu'elle en avait envie, tout simplement.

▬ Ces collections ont tout intérêt à être formidable...

Gant ou pas, les doigts d'Alisha était devenus un peu gourds. Elle s'assit sur la fontaine, le bas du visage enfouit dans le col de son manteau. Si elle respirait contre les lourdes épaisseurs, cela lui réchauffait les lèvres et le menton. Ça la distrayait, en un sens. D'un trop plein de questions et d'incessantes interrogations. Alors oui, peut être bien était ce  bien là le nœud du problème. Mais elle ne retint pas le sourire qui ourla ses lèvres lorsqu'elle vit sa silhouette se profiler au loin. Il n'y avait, après tout, rien de plus prolifique qu'un après midi shopping entre amie.

©Pando

_________________
We bare our souls
Then she told me why a tiger is gold and black. It has two ways. The gold side leaps with its fierce heart. The black side stands still with cunning, hiding its gold between the trees, seeing and not being seen, waiting patiently for things to come.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lemonadecowboyboots.forumactif.com/t22-treat-you-better-alisha http://lemonadecowboyboots.forumactif.com/t68-smells-like-teen-spirit-alisha
 
Don't cry, go shopping and get over it ❁ Poppée
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Aide pour l'installation du mod Shanghai Shopping Mall 1
» [RP] Mes sous ? Je fais du shopping avec !
» Petit corps sain - Nabazslam
» [Résolu] Trophée Complètement accro.
» Lost underneath the holiday shopping. (R)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
lemonade and cowboy boots. :: HAZEL SPRINGS :: old town triangle-
Sauter vers: