AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 some girls are made of witchcraft and wolf (lyla)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lyla Monroe
broken queen
avatar

Messages : 93
Pseudo : spf.
Avatar : nicola peltz, balaclava.
Emménagement : 01/12/2016
Statut : glory and gore.
Job : mayor's right-hand gal (he doesn't know it yet).

@ADDRESS BOOK
Relations:
Disponibilité: yep

MessageSujet: some girls are made of witchcraft and wolf (lyla)   Jeu 1 Déc 2016 - 19:57


Lyla Monroe
(Not all girls are made of sugar and spice and all things nice. Some are made of witchcraft and wolf and a little bit of vice)
-- -- -- -- -- -- -- -- --
âge: 24 ans. date et lieu de naissance: un soir d'hiver dans les bas fonds de detroit. à hazel springs depuis: elle vient tout juste de débarquer dans ce trou du cul du monde pour remettre le grappin sur son fuyard de fiancé. enfin, fiancé du turfu mais dans sa jolie tête bien faite un rien névrosée, tout est déjà écrit. occupation: lyla est encore doctorante mais dans ses espoirs les plus fous, elle se rêve un début de carrière en politique, dans le cabinet d'un gouverneur ou d'un sénateur, rien de moins. autant dire que dans ce trou pourri, c'est gagné d'avance, ils ont tous l'air plus ou moins consanguins (et donc ravagés du bulbe). statut, orientation sexuelle: en couple avec tiago, future madame lauria. à propos d'hazel springs: lyla est partagée. elle a grandi dans la pauvreté désolante d'une ville tentaculaire et désertée, noircie et sale, anonyme. hazel springs, malgré un nom adorable, risque de l'ennuyer en un battement de cil. néanmoins, lyla est futée et opportuniste : elle sait que dans le confort d'une petite ville arriérée, elle peut briller plus fort, plus vite. elle est belle comme un coeur, calculatrice juste ce qu'il faut et adorable aux premiers abords, avant qu'on ne réalise la folie brûlante qui scintille derrière ses opales bleutées. alors ici, elle peut être reine et cela suffit sans doute à son ego amoché d'avoir été si peu soigné. traits de caractère: féroce, insatiable, sarcastique, piquante lorsqu'elle est blessée, naturellement susceptible (cf point précédent), excessive, impatiente, manipulatrice, déviante, dépendante affective, insaisissable, intelligente, ambitieuse, envieuse, lunatique, brûlante, égoïste, dangereuse, fascinante, énigmatique, féline, effrontée, frondeuse, inconsciente, inconstante, mauvaise, contradictoire, insensible avec les autres, sensible à l'extrême avec ses propres émotions bouillonnantes, frustrée, insatisfaite, jalouse, possessive, vengeresse, lascive, indisciplinée, fuyante, futée, sulfureuse, médisante (diviser pour mieux régner), instable. groupe: lemonades.

( walk under the moonlight )

(01.) Cinglée. C'est le mot qui a longuement résonné dans les bas-fonds de Detroit pour définir Lyla comme le reste des Monroe, sa mère et ses lointains cousins, caïds violents tout droit sortis d'Orange mécanique. Ils sont complètement barges disaient les mères en tirant les petits par la manche pour leur éviter de fricoter avec ces mômes, ta mère est complètement folle raillaient les gosses mesquins de l'école primaire, et même les professeurs finirent par penser qu'ils étaient anormaux ancrant ce constat solidement en elle. C'est vrai qu'elle ne leur faisait pas de cadeau, Lyla. Elle pouvait s'acharner jusqu'à obtenir des résultats excellents comme se lever au beau milieu d'une leçon et quitter la classe si elle jugeait que cela ne l'intéressait pas, refusant d'être contrainte à quoi que ce soit. Dérangée, peut-être qu'elle l'est finalement, avec les névroses de son subconscient qui agitent en elle un comportement outrancier, illogique, impossible à appréhender. Ce qui est certain c'est que Mary Monroe, elle, a été diagnostiquée schizophrène et a largement contribué à l'égarement complet dans lequel patauge sa fille unique.

(02) Y a pas d'amour dans l'histoire de Lyla, aucun, jamais. Il y a seulement la triste histoire d'une gamine crédule et complexée du lycée, embobinée par un garçon médiocre et libidineux. Ce n'est même pas un scénario de film, il faut des héros pour faire des comédies romantiques, des personnages attachants, ou beaux à la rigueur. Pas des pestiférés sans argent ni charisme. Le conte de fée de Lyla c'est ça, une gonzesse engrossée dans les chiottes dégueulasses d'un bal de promo minable, quelque part entre la douleur d'une première fois et la nausée persistante de l'ivresse. Elle a fini par sangloter doucement en sentant la substance mouillée, visqueuse, entre ses cuisses, ignorant tout de ce qui venait de se produire. Elle avait mal, au ventre et au coeur et Oliver s'en moquait bien, ravi d'être délivré du poids de sa virginité. Il l'a fréquentée, pourtant, cette fille pataude et même pas belle, toujours d'humeur changeante. Il a abusé de sa naïveté pour la conduire là où les autres filles, jeunes, inexpérimentées, n'allaient pas, il a dévoré sa candeur à coups de reins brutaux et l'a achevé sous les coups en apprenant cette grossesse indésirable, indésirée. Et puis il s'en est allé, s'évanouissant loin de Detroit et du visage tuméfié de cette fille à moitié folle, enceinte et cinglée. Mary a haï Lyla avant même sa naissance. Elle l'a haïe de toute ses forces, espérant la déloger. Elle se frappait la tête contre le mur de désarroi et puis le ventre aussi, un ventre bleu d'hématomes et rouge griffure. Une fois, elle a même essayé de se charcuter avec des aiguilles à tricoter pour déloger ce foetus répugnant qui condamnait ses espoirs d'ailleurs plus beau. Mais Lyla était déjà une enragée de la vie, une enragée tout court qui donnait des coups de pieds violents pour se manifester et qui s'accrocha malgré tout. Malgré Mary.

(03.) Elle est acharnée, Lyla, aujourd'hui plus qu'hier et moins que demain, décidée à s'imposer là où ne veut pas d'elle (et même si on la veut) pour réparer l'injustice originelle, cette malchance génétique : celle de n'avoir été ni désirée, ni aimée. Elle refuse l'indifférence dont elle a trop goûté enfant et pour cela, s'enfonce dans une caricature d'elle-même toujours trop, toujours plus. Elle est comme ça, branlante, brûlée par les regards qui ne s'attardent pas sur elle, blessée par les mots doux qui ne lui sont pas adressés, elle a besoin d'être aimée même si elle ne peut jamais promettre de le faire en retour. Lyla est une grande égoïste qui a dû s'élever toute seule derrière le spectre effrayant d'une mère effrayante. L'absence du père lui a manqué, toujours. La gosse l'imaginait comme un preux chevalier sur son cheval blanc qui surgirait un jour du levant pour venir la sauver de cette vie terne et souillée. Avec les années, ce désir ardent s'est mué en rancoeur. Une rancoeur ardente, vengeresse, assez pour que Lyla s'entête (et s'endette) à le retrouver, où qu'il soit. Elle l'a fait, tremblante, pour le mettre en joue avec un flingue volé aux cousins. Elle voulait le tuer pour ce qu'il lui avait fait. Elle voulait voir sa cervelle répandue sur les murs comme menue monnaie de son absence, de ses espoirs déçus. Elle a voulu, vraiment, lui tirer dessus une balle, deux balles, le chargeur entier pour faire dégonfler sa haine comme un ballon de baudruche. A la place, elle a pleuré, elle s'est effondré, elle la fille des rues que les autres gamins craignait. Il l'a prise dans ses bras, l'a bercée d'illusions et puis le lendemain... il était parti. Une fois de plus.

(04.) Lyla, elle imagine que tout lui dû parce qu'elle a souffert, sans penser un seul instant à tous ceux qui se sont fait avoir avant elle, sans rien obtenir en retour. Elle veut de l'amour, ouais, mais elle veut aussi tout le reste. Tout. Elle est matérialiste et dépensière, assez pour avoir dû bosser malgré sa bourse confortable pour Harvard, obtenue à la seule sueur de son front. Son fric passe en fringues d’apparat, en mensonges cosmétiques, en vaines tentatives technologiques de laver l'affront qui lui a été fait : être née pauvre et mal aimée. Heureusement, les fées qui ne se sont pas suffisamment penchées sur son berceau lui ont quand même filé une bonne dose de matière, assez pour prouver à tous ces minables qu'elle pouvait se barrer de classe, ne jamais écouter ou noter et tous les baiser quand même à l'examen final. Ce qu'elle a fait, dans un gang bang intellectuel du plus bel effet. Consciente de sa propre inculture qui jure avec son QI, Lyla est passée par des phases forcenées où aucun livre ne lui échappait avant de s'en désintéresse au profit d'une nouvelle passion toute aussi éphémère. La vérité, c'est qu'elle n'aime rien, mais qu'elle a tout à prouver. Qu'elle avait tout à prouver, son diplôme en sciences politiques décroché haut la main suffisant à réparer son ego en miettes. Ce n'est pas sa faute, si sa mère a tardé à l'inscrire à l'école et que tous savaient lire avant elle. Ce n'est pas sa faute si on ne l'a jamais stimulée, si on ne lui a jamais offert un bouquin, un jeu éducatif. Lyla, elle s'est construite toute seule et c'est sa plus grande fierté : Harvard après la lie de l'Amérique. Elle aurait pu s'arrêter là, mais ce serait mal la connaître. Elle veut devenir docteur juste pour le titre et le prestige que ça induit. Elle veut être de ces grands professeurs qui se proclament experts en tout et partager sa vision du monde lucide (d'autres diraient pessimistes) en tuant le temps dans des think tank déracinés de la réalité. Et le reste du temps ? Elle est comme tous ceux qui souhaitent une revanche sur la vie, Lyla. Elle veut le pouvoir. Beaucoup, beaucoup de pouvoir, plus grisant que l'argent, plus rare et dangereux aussi.

(05.) Difficile de savoir si Lyla a un problème avec l'amour ou si c'est lui qui ne peut pas la voir en peinture. Ce qui est certain, c'est que quelque chose ne tourne définitivement pas rond là-dedans et si un médecin s'était penché sur son cas, il aurait sans nul doute diagnostiqué une forme étrange, mutante, hybride, de dépendance affective. Elle crève d'attention, elle crève d'affection, elle serait prête à tout pour qu'on l'aime et la chérisse à jamais même à s'amputer d'un membre ou de tuer quelqu'un. Elle ne le dira jamais, elle ne se l'avouera jamais, mais Lyla a besoin de sécurité, de stabilité pour pallier à ses insécurités, à son instabilité émotionnelle. Elle a besoin d'un gentil garçon, d'un roc solide à ses côtés mais le problème, c'est qu'elle se la joue sangsue, qu'elle les parasite jusqu'à les vider de leur essence et à transformer en salauds les anciens gentlemen. Elle est trop, pour eux, pour le monde, mais en même temps elle n'est pas assez. Pas assez douce, pas assez docile, pas assez tendre et c'est frustrant de ne rien piger aux envies de l'autre, à ses besoins, c'est frustrant d'essayer et de se planter, de se casser la figure et de devoir sans cesse se relever pour un autre. Son problème, c'est qu'elle se sent vide quand elle n'est pas en couple, Lyla, bouffée par un trou noir immense qui aurait avalé ses sentiments, la faculté même d'éprouver, et qui finirait par dissoudre ses organes jusqu'à ne laisser qu'un grand rien. Malgré sa furie maladive, elle se sent souvent désensibilisée à l'extrême, déconnectée des autres mais aussi d'elle-même comme un spectateur silencieux qui contemplerait la débâcle d'une autre derrière l'écran de ses yeux. Sauf en amour, quand son cerveau enragé se focalise sur une nouvelle obsession. Dans ces moments-là, Lyla a l'impression de ressentir au centuple comme une explosion interne, une bombe atomique, puissante et dévastatrice mais dès que le feu s'éteint, il n'y a plus rien, comme si tout ça c'était du vent. Elle est consumée à l'intérieur, vide, aride, et cherche à raviver la flamme de son inconstance émotionnelle grâce à un nouvel amour.

(06) Mais ça c'était avant. Avant, quand les collégiens libidineux raillaient sa bouche à pipe et qu'elle s'était évertuée à comprendre, puis à maîtriser à la perfection cet exercice transformant ce qui était une insulte en un compliment malsain, bancal, mais qui lui allait. Elle laissait ces imbéciles croire qu'ils allaient se faufiler entre ses lèvres trop bien pour eux avant de serrer très fort leurs pénis ridicules pour mieux les griffer jusqu'au sang, espérant leur refiler un sida dont elle ne connaissait rien, si ce n'est le caractère effrayant. C'était avant les petits amis du lycée, ceux qui la voulaient car Lyla était bonne et en jouait au lieu de jouer à la jeune fille outrée qu'on regarde les courbes insolentes qu'elle dévoilait. Lyla refusait d'être comme sa mère, utilisée et gourde, alors sa sexualité elle l'a portée très tôt en étendard, se muant dans le rôle d'initiatrice, de maîtresse débridée face à laquelle les puceaux perdaient toute contenance avant de la traiter de salope, une fois faits homme. C'était avant les premiers copains sérieux qui ne duraient jamais. C'était avant car Tiago a tout changé, il a tout bouleversé avec une première relation longue durée, celle qui redonne espoir, qui fait croire qu'il est venu le temps de la sécurité, de la stabilité, la fin de l'abandon originel. Tiago, il ne rentre pas dans le mécanisme préconçu de son esprit : elle l'a dans la peau, elle l'a dans les veines, elle l'a même dans les méandres chaotiques de son cerveau déboussolé, malade. Elle l'a embrassé, elle l'a frappé, caressé ou injurié si souvent qu'il est devenu son phare, son unique repère, mais aussi son écorchure au palais, l'acide qui brûle un palpitant inexistant quand il n'est pas suffisamment docile ou tendre. Aux yeux sauvages et possessifs de Lyla, Tiago est à elle, rien qu'à elle. Il est un tout. Un frère, une figure paternelle, un ami, un amour, un amant. Elle lui appartient tout comme il n'est qu'à elle et il n'y a qu'entre ses bras qu'elle se sent pleinement vivante. Lyla, elle pourrait tuer pour Tiago. Et elle pourrait aussi le tuer, lui, qui la rend dingue. Vraiment. Ce n'est pas des paroles en l'air, c'est la vérité, elle sent au plus profond de ses entrailles qu'elle a ça en elle, cette faculté innée de faire le mal. Mais Tiago aussi, il lui a lacéré le coeur en quittant leur quotidien sans se retourner, sans la prévenir. Il a osé se barrer alors qu'il est une extension d'elle-même, une âme soeur, un lien solide pour lequel elle est prête à déplacer des montagnes et à ravager toute une ville et ses habitants s'il le faut. Tiago, elle l'aime à en crever ou du moins c'est ce qu'elle croit mais ce qu'elle aime, en réalité, ce sont ses sentiments à lui et c'est ça qui a fait naître en elle les pulsions déraisonnables qu'elle ressent. Celles qui la rendent capricieuse, envahissante, mauvaise, hystérique, menteuse, qui lui donnent envie de lui tout le temps, partout. Mais ce n'est pas seulement une plaie, Lyla. Cette fille en roue libre, dangereuse pour elle et pour les autres, laisse toujours un souvenir impérissable, un goût d'inachevé ou d'absolu qui peut faire vriller au moins aussi bien qu'une drogue dure...

(07.) Lyla n'a jamais été une fille à filles. Souvent détestée (jalousée) à l'enfance, elle a pris l'habitude d'éviter les nanas et n'a jamais connu l'effervescence d'une grande bande de filles. La vérité ? Elles l'intimident un peu, moins qu'elles mêmes se méfient d'elle, mais un peu quand même tant elle ne sait pas interagir convenablement avec ses semblables. Avec les hommes, c'est facile : elle instaure un rapport de séduction poussé dont elle connaît toutes les ficelles. C'est presque comme répéter un texte appris par coeur, tous les jours de sa vie. Avec les filles en revanche, Lyla ignore comment se conduire pour ne pas déclencher leur ires instantanément. Parce qu'il y a quelque chose d'irritant dans son comportement qui semble toujours conduire droit à la compétition, même implicite. Toujours sur le fil, expansive puis excessive, Lyla charme puis agace et souvent les deux en même temps dans une posture de femme-enfant assumée qui sait parfaitement comment parvenir à ses fins... tout en ayant un don inconscient pour l'auto-destruction méticuleuse. Mesquine ou câline, maligne ou pétrie de doutes, elle cultive une ambivalence qui la rend difficile à suivre ou à comprendre, même pour elle-même. Ballottée par une existence qu'elle rêve malléable à ses désirs, Lyla est plus vulnérable (euphémisme, le bon mot serait esquintée) que ne le laissent paraître ses répliques de peste, ses sourires en coin insolents et sa façon de danser autour des ennuis comme si rien ne l'atteignait. A la réflexion, il est normal que les filles ne l'apprécient pas, voyant en elle la prédatrice peu scrupuleuse qu'elle est souvent pour nourrir ses insécurités.

(08.) Son caractère volcanique est souvent confondu avec de l'arrogance ou la sensation d'être supérieure aux autres. C'est faux. Lyla ne s'aime pas plus qu'elle aime les autres, c'est là l'une de ses tragédies. Les regards attentifs ne manqueront pas d'aviser les légères stries qui décorent sa peau laiteuse, toutes récoltées à l'adolescence. Consciente que quelque chose ne tournait pas rond chez elle et effrayée à l'idée de devenir aussi folle que sa génitrice, Lyla s'ouvrait. Elle coupait avec une lame chauffée à blanc, d'un calme chirurgical, et écartait la plaie pour observer le liquide opaque, rougeoyant qui s'en écoulait. Elle imaginait son sang noir, vicié, puant. Malade. Mais il était normal, même si elle n'a jamais éprouvé cette sensation. Lyla n'est pas suicidaire, elle ne s'est jamais scarifiée pour se blesser, pour se faire du mal, pour se punir ou bien mourir. Seulement pour vérifier que le monstre tapi à l'intérieur de sa mère ne vivait pas en elle aussi. Car elle craint le spectre de la schizophrénie plus que tout au monde. C'est ce qui la pousse (inconsciemment) à brûler sa vie par les deux bouts : Lyla a peur des voix, tellement qu'elle imagine en entendre parfois, celles qui guidaient sa mère, la rendaient doucereuse ou mauvaise, acariâtre ou tendre mais inflammable. Terriblement inflammable. Constamment soumise à la pression dense qu'elle s'inflige, Lyla agit déjà presque comme une folle, sans pourtant l'être. Elle anticipe un mal qui ne l'accablera jamais et avance dans la vie comme si elle en souffrait déjà, dans une espèce de mimétisme malsain. A la limite, on peut la catégoriser chez les bipolaires, ceux qui montent très haut et tombent très bas, ceux qui s'autorisent tous les éclats. Mais rien de plus.

(09.) Il ne faut pas faire l'erreur de considérer Lyla seulement comme une jeune femme fragile parce qu'elle est soumise à ses démons. Les siens la dévorent, oui, mais ils bouffent surtout tous ceux qui s'en approchent. Elle n'est pas une demoiselle sans défense : dans les quartiers mal-famés de Detroit, elle a appris à injurier, cracher, se battre comme un homme. Sa féminité, elle, est arrivée bien plus tard, lorsqu'elle a perçu le regard changeant, insistant, des hommes sur son corps. Avant, Lyla était l'un d'eux. Même aujourd'hui, elle pense souvent être un homme enfermé dans un corps sensuel et désirable, féminin. Elle ne possède aucune douceur, est encline à la brutalité, à la sauvagerie, elle préfère le sexe brutal et la compagnie des hommes. Elle ne peut pas taire tout ce qu'elle est trop longtemps et même lorsqu'elle essaye, même lorsqu'elle joue à la parfaite maîtresse de maison, minaude, récure et cuisine, quelque chose ne prend pas. C'est une agressivité voilée dans le regard, une provocation perpétuelle, tout qui trahit chez elle des instincts plus masculins que féminins. Et c'est un foutu paradoxe parce que Lyla, elle possède les défauts les plus féminins qui soient : la jalousie, l'hystérie, la rancune, la séduction létale, elle est à la fois nymphe et harpie, sirène et déesse. Femme avec un F majuscule malgré tout ce qu'elle pense, malgré des instincts prédateurs et masculins.

(vrac.) Elle ne laisse personne indifférent, c'est un don comme une malédiction. Que ce soit par son physique, son comportement (outrancier, imprévisible, capricieux, vulgaire) ou sa façon de s'exprimer, tantôt soignée, tantôt injurieuse et choquante, on la remarque. ☆ Lyla fume, de très longues cigarettes mentholées façon années 50 pour se donner une classe folle, la sophistication qu'elle n'a jamais eue et tente d'atteindre à travers ses mimiques qui minaudent et ses tenues qui suggèrent. ☆ Son idole ? Marilyn Monroe, dont elle porte le nom comme un signe avant-coureur. La même blondeur, la même poitrine... les mêmes névroses. ☆ Lyla est magnétique, elle parle du ton sucré qui caresse l'ouïe et de la voix grave, séduisante, que l'on a envie d'écouter. Elle a l'aura des grands et des puissants mais est née du mauvais côté de la fracture sociale. Ça ne fait rien parce qu'elle n'a pas peur d'escalader des montagnes à mains nues, Lyla. Et ce qu'elle vise, c'est le sommet parce qu'elle est des enragées de la vie, ceux qui sont persuadés de s'être fait baiser à la naissance et qui sont bien décidés à envoyer dans la gueule du destin les dés pipés qu'on leur a filé. Il y a ceux qui naissent résignés, prêts à accepter la vie qui s'offre à eux (une majorité) et il y en a certains, plus rares, qui dégagent une énergie étourdissante, qui ont dans leurs veines un fluide brûlant, dangereux et séduisant. Lyla est de ceux-là. Des acharnés qui se battent, des insatisfaits notoires qui en veulent toujours plus. Elle veut réussir, elle veut briller, elle veut qu'on l'aime, qu'on la regarde, elle veut ton attention et puis aussi la tienne là-bas, elle rêve de notoriété et de succès. ☆ Jalouse et possessive, Lyla a besoin de compter pour les autres même si eux ne comptent pas pour elle. Elle ne vit que pour s'imprimer dans les mémoires ou sur les peaux, convaincue qu'elle ne peut exister qu'à travers d'autres. Excessive comme elle l'est, personne ne l'oublie et elle se nourrit de cette conviction pour tirer un jour supplémentaire sans se sentir noyée de détresse. ☆ Lyla n'a pas beaucoup de talents cachés puisque aucun n'a été découvert puis développé durant son enfance mais elle s'est révélée à l'université, dans l'équipe de tennis. Son revers du droit est imbattable et pendant qu'elle frappe durement dans une balle, elle calme un peu de son tempérament féroce. ☆ Dans la liste de ses menus défauts on compte un penchant pour la mythomanie, la cleptomanie (surtout des petits riens débiles qui ne lui serviront jamais) et surtout... une bonne dose de mauvaise foi. ☆ Lyla porte toujours une touche de rouge sur elle, du sac aux chaussures, d'une robe à ses lèvres, d'une écharpe à un élastique, elle n'oublie jamais d'ajouter à ses tenues une teinte de pourpre, première couleur visible par l'oeil humain. ☆ Elle n'est pas que folle, Lyla. Quand tout va dans son sens, quand on la satisfait, la regarde, l'aime, elle est relativement charmante. En fait, c'est même la femme idéale jusqu'à ce qu'on la contrarie... Un matériel hautement inflammable en somme, à manipuler avec précaution.


prénom/pseudo: écrire ici. scénario/inventé: scénario, celui du beau tiago    fréquence de connexion: 5/7 le mot de la fin:absolument fan de tout.  
Code:
<b>nicola peltz</b> - lyla monroe


Dernière édition par Lyla Monroe le Ven 2 Déc 2016 - 0:09, édité 11 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Malone Williams
pédale douce
avatar

Messages : 130
Pseudo : flowp.
Avatar : bb adin.
Emménagement : 30/11/2016
Statut : à côté de la plaque.
Job : serveur au country club.

@ADDRESS BOOK
Relations:
Disponibilité: 3/3.

MessageSujet: Re: some girls are made of witchcraft and wolf (lyla)   Jeu 1 Déc 2016 - 20:00

pwah, t'es belle toi,
et ce début de fiche, magique

_________________

gros bordel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lemonadecowboyboots.forumactif.com/t86-malone-alien http://lemonadecowboyboots.forumactif.com/t94-d-e-s-a-s-t-r-e
Poppée Grimaldi
home is where the heart is.
avatar

Messages : 33
Pseudo : sugarbomb
Avatar : taylor hill (morphine)
Emménagement : 01/12/2016
Statut : célibataire
Job : assistante pdg (merci papa pour le piston)

@ADDRESS BOOK
Relations:
Disponibilité:

MessageSujet: Re: some girls are made of witchcraft and wolf (lyla)   Jeu 1 Déc 2016 - 20:07

Bienvenue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eva Bartolotti
vendeuse de rêve en herbe
avatar

Messages : 227
Pseudo : cosmic
Avatar : ellie, @soha
Emménagement : 01/12/2016
Âge : vingt ans
Statut : pas touche
Job : joint entre les lèvres, elle glande.

@ADDRESS BOOK
Relations:
Disponibilité: full.

MessageSujet: Re: some girls are made of witchcraft and wolf (lyla)   Jeu 1 Déc 2016 - 20:08

trop belle,
bienvenue I love you

_________________
(smoke with her till the weed is gone,
 stayin' up until we see the sun)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lemonadecowboyboots.forumactif.com/t106-you-don-t-own-me-eva http://lemonadecowboyboots.forumactif.com/t115-blurryface-eva
Victoria Ainsworth
dark side of the moon
avatar

Messages : 150
Pseudo : lucie.
Avatar : gigi hadid (©anarchy)
Emménagement : 30/11/2016
Âge : twenty four years old.
Statut : i'm gonna catch a cold from the ice inside my soul.
Job : heiress. isn't it enough?

@ADDRESS BOOK
Relations:
Disponibilité:

MessageSujet: Re: some girls are made of witchcraft and wolf (lyla)   Jeu 1 Déc 2016 - 20:18

bienvenue à toi ❤️

_________________


darkness is your candle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tiago Lauria
COLOR GITANO
avatar

Messages : 294
Pseudo : anarchy. céci
Avatar : bb barrueco, anaëlle
Emménagement : 25/11/2016
Statut : 404 error
Job : fils de

@ADDRESS BOOK
Relations:
Disponibilité: open

MessageSujet: Re: some girls are made of witchcraft and wolf (lyla)   Jeu 1 Déc 2016 - 20:36

ce début de fiche
azy je veux trop voir la suite
bienvenue officiellement beauté

_________________
it's hurt
i can't explain & i won't even try
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faye Malone
aux encres de nos amours
avatar

Messages : 94
Pseudo : Red Witchy
Avatar : Hannah Snodown
Emménagement : 26/11/2016
Statut : En recherche (de quoi?)
Job : Tatoueuse officieuse / Graphiste officielle pour le journal local

@ADDRESS BOOK
Relations:
Disponibilité: Yes (wo)man

MessageSujet: Re: some girls are made of witchcraft and wolf (lyla)   Jeu 1 Déc 2016 - 20:41

Nicolaaaa
Bienvenue parmi nous!

_________________

Prototype personnel de Dieu, mutant à l’énergie dense jamais conçu pour la production en série. Il était le dernier d’une espèce : trop bizarre pour vivre mais trop rare pour mourir...

©BESIDETHECROCODILE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ren Myers
bâton de berger, brebis égarées
avatar

Messages : 119
Pseudo : flightless bird, manon.
Avatar : benjamin eidem (balaclava).
Emménagement : 25/11/2016
Âge : vingt-cinq.
Job : mécano.

@ADDRESS BOOK
Relations:
Disponibilité:

MessageSujet: Re: some girls are made of witchcraft and wolf (lyla)   Jeu 1 Déc 2016 - 20:42

ohlala le super scénario de mon titi. que des bons choix, et puis nico aussi. bienvenue par ici.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alisha Rojas
naïade sauvage
avatar

Messages : 91
Pseudo : meteorites.
Avatar : Ashley Moore, Pando (c)
Emménagement : 26/11/2016
Âge : 23ans
Statut : I'm free, i'm safe, when i realize i completely alone.
Job : héritière à temps plein

@ADDRESS BOOK
Relations:
Disponibilité: Free

MessageSujet: Re: some girls are made of witchcraft and wolf (lyla)   Jeu 1 Déc 2016 - 20:43

Nico
En plus tu fais un heureux
Bienvenue joli coeur et bon courage pour ta fiche

_________________
We bare our souls
Then she told me why a tiger is gold and black. It has two ways. The gold side leaps with its fierce heart. The black side stands still with cunning, hiding its gold between the trees, seeing and not being seen, waiting patiently for things to come.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lemonadecowboyboots.forumactif.com/t22-treat-you-better-alisha http://lemonadecowboyboots.forumactif.com/t68-smells-like-teen-spirit-alisha
Toni Lauria
home is where the gitano is
avatar

Messages : 245
Pseudo : moonstruck, alexia.
Avatar : skriver, cheapthrills.
Emménagement : 25/11/2016
Âge : vingt-cinq ans.
Statut : désastre sentimental.
Job : belle princess.

@ADDRESS BOOK
Relations:
Disponibilité: open.

MessageSujet: Re: some girls are made of witchcraft and wolf (lyla)   Jeu 1 Déc 2016 - 20:55

bienvenue parmi nous

_________________

babe, let's put a smile on that face, it'll hide all your troubles away.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lemonadecowboyboots.forumactif.com/t7-pocket-full-of-sunshine http://lemonadecowboyboots.forumactif.com/t71-lights-will-guide-you-home
Jimi Harper
raz la moquette
avatar

Messages : 156
Pseudo : .
Avatar : daniel b. (aeroplane)
Emménagement : 25/11/2016
Statut : sourd face aux cris du coeur
Job : facteur

@ADDRESS BOOK
Relations:
Disponibilité:

MessageSujet: Re: some girls are made of witchcraft and wolf (lyla)   Jeu 1 Déc 2016 - 21:04

oooooh le pré lien de tiago super choix bienvenue ici

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lemonadecowboyboots.forumactif.com/t9-nowhere-else http://lemonadecowboyboots.forumactif.com/t49-too-many-staring-faces
Farrah Carter
#teddyismygod
avatar

Messages : 50
Pseudo : CHEEKYGHOST + léa
Avatar : alicia vikander → mermaid tears
Emménagement : 27/11/2016
Statut : coeur sombre, corps dansant, intentions volages
Job : manipulatrice des mots, garde-malade d'un géniteur alcoolique

@ADDRESS BOOK
Relations:
Disponibilité:

MessageSujet: Re: some girls are made of witchcraft and wolf (lyla)   Jeu 1 Déc 2016 - 21:21

oh, il va être content notre titi
bienvenue par ici et bon courage pour ta fiche

_________________

dark philosophy
six feet under she don't depend on anybody, know just what to do with her own body. counting all that money like a hobby, she don't give a fuck about nobody and she got her whole crew poppin'. and she bend it over like she got no back bone, got a couple niggas blinging up a trap phone. she don't need nobody waiting back home, she got it ~ byendlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lemonadecowboyboots.forumactif.com/t26-tears-in-heaven-farrah http://lemonadecowboyboots.forumactif.com/t102-through-night-and-day-farrah
Lyla Monroe
broken queen
avatar

Messages : 93
Pseudo : spf.
Avatar : nicola peltz, balaclava.
Emménagement : 01/12/2016
Statut : glory and gore.
Job : mayor's right-hand gal (he doesn't know it yet).

@ADDRESS BOOK
Relations:
Disponibilité: yep

MessageSujet: Re: some girls are made of witchcraft and wolf (lyla)   Jeu 1 Déc 2016 - 21:42

mamma mia mais quel accueil je suis trop comblée, je vous aime et je veux mille liens, voilà. (et je finis ma fiche ce soir pour la peine, j'y crois !)

_________________

c'est pas la bonne, mais putain qu'elle est bonne.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Romy Caius
home is where the heart is.
avatar

Messages : 104
Pseudo : Mannie
Avatar : Jennifer Lawrence (Cranberry)
Emménagement : 30/11/2016
Statut : Célibataire
Job : Barmaid et promeneuse de chiens.

@ADDRESS BOOK
Relations:
Disponibilité: 3/3

MessageSujet: Re: some girls are made of witchcraft and wolf (lyla)   Jeu 1 Déc 2016 - 21:46

Bienvenue et bon courage pour ta fiche! I love you
Nicola est un excellent choix.

_________________
You don't always need a plan. Sometimes you just have to breathe, trust, let go and see what happens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jill Harper
des chaînes à nos coeurs
avatar

Messages : 63
Pseudo : Pouley + Gwendolineuh
Avatar : Scarlett Simoneit (anarchy - bb titi ♥)
Emménagement : 25/11/2016
Statut : brisée, volage
Job : barmaid au blue lagoon

@ADDRESS BOOK
Relations:
Disponibilité: Open

MessageSujet: Re: some girls are made of witchcraft and wolf (lyla)   Jeu 1 Déc 2016 - 22:43

Oooh le pré-lien de Tiago Très bon choix Bienvenue par ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lemonadecowboyboots.forumactif.com/t10-stay-wake-away http://lemonadecowboyboots.forumactif.com/t74-sweet-warrior
Lyla Monroe
broken queen
avatar

Messages : 93
Pseudo : spf.
Avatar : nicola peltz, balaclava.
Emménagement : 01/12/2016
Statut : glory and gore.
Job : mayor's right-hand gal (he doesn't know it yet).

@ADDRESS BOOK
Relations:
Disponibilité: yep

MessageSujet: Re: some girls are made of witchcraft and wolf (lyla)   Jeu 1 Déc 2016 - 23:01

merci madame (jill va être stalkée h24 par lyla j'annonce )
et merci à la jolie madame du dessus aussi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cara Myers
home is where the heart is.
avatar

Messages : 199
Pseudo : maimihina. (amandine)
Avatar : bb russo. (Morrigan)
Emménagement : 01/12/2016
Statut : libre comme l'air.
Job : vendeuse au magasin de fringues.

@ADDRESS BOOK
Relations:
Disponibilité:

MessageSujet: Re: some girls are made of witchcraft and wolf (lyla)   Jeu 1 Déc 2016 - 23:14

nicola, ce scéna, i love it
bienvenue parmi nous
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mia Torres
home is where the heart is.
avatar

Messages : 23
Pseudo : meadow.
Avatar : Behati Prinsloo
Emménagement : 01/12/2016
Statut : Célibataire mais plus toute seule car elle est enceinte de trois mois.
Job : Institutrice en école maternelle

@ADDRESS BOOK
Relations:
Disponibilité:

MessageSujet: Re: some girls are made of witchcraft and wolf (lyla)   Jeu 1 Déc 2016 - 23:25

Bienvenue miss
Faut que je t'avoue je suis fan de ton style d'écriture !
Garde moi un petit lien surtout
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyla Monroe
broken queen
avatar

Messages : 93
Pseudo : spf.
Avatar : nicola peltz, balaclava.
Emménagement : 01/12/2016
Statut : glory and gore.
Job : mayor's right-hand gal (he doesn't know it yet).

@ADDRESS BOOK
Relations:
Disponibilité: yep

MessageSujet: Re: some girls are made of witchcraft and wolf (lyla)   Jeu 1 Déc 2016 - 23:53

merci les filles, que des bombes ici
(et mia, t'es trop choupi merci merci merci, ma fiche de liens est toute à toi )

_________________

c'est pas la bonne, mais putain qu'elle est bonne.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tiago Lauria
COLOR GITANO
avatar

Messages : 294
Pseudo : anarchy. céci
Avatar : bb barrueco, anaëlle
Emménagement : 25/11/2016
Statut : 404 error
Job : fils de

@ADDRESS BOOK
Relations:
Disponibilité: open

MessageSujet: Re: some girls are made of witchcraft and wolf (lyla)   Ven 2 Déc 2016 - 0:11

tu sais déjà ce que j'en pense beauté
bienvenue officiellement donc ( )

_________________
it's hurt
i can't explain & i won't even try
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyla Monroe
broken queen
avatar

Messages : 93
Pseudo : spf.
Avatar : nicola peltz, balaclava.
Emménagement : 01/12/2016
Statut : glory and gore.
Job : mayor's right-hand gal (he doesn't know it yet).

@ADDRESS BOOK
Relations:
Disponibilité: yep

MessageSujet: Re: some girls are made of witchcraft and wolf (lyla)   Ven 2 Déc 2016 - 0:18

merci merci et re merci

_________________

c'est pas la bonne, mais putain qu'elle est bonne.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: some girls are made of witchcraft and wolf (lyla)   

Revenir en haut Aller en bas
 
some girls are made of witchcraft and wolf (lyla)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Best shmups ever made
» Garou Mark of the wolf : liste des combos/perso
» [Warhammer 40K] Les spaces wolf croustillent-ils sous les dents des genestealer ?
» Hi boys and girls
» [DCA2010] Space wolf chaotique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
lemonade and cowboy boots. :: WALK UNDER THE STARS :: making fresh lemonade :: good mix-
Sauter vers: